Resourcing connection numéro un en développement personnel et de la formation des thérapeutes
Formations à Villeneuve
Resourcing connection
numéro un en développement personnel
et de la formation des thérapeutes
Formations à Villeneuve

Psychothérapie à Villeneuve (12260)

thérapies en présence ou à distance
psychothérapie,naturopathie,énergétique,sophrologie/hypnose,médecine chinoise

Comme au cabinet

aujourd'hui avec nos technologies les distances ne sont plus et il est possible de faire une séance en vidéo ou par téléphone. Pour cela il suffit de prendre RDV et suivant le support téléphone ou ordinateur nous vous adresserons un lien. Rien de plus simple.

paiement sur le site avant RDV  ou virement (chèque après un accord ensemble)

Qu'est-ce que la psychothérapie ?

La base part de la philosophie  pour arriver sur l'expérience ou l'impact de l'extérieur soit la phénoménologie  de Hussert puis le behaviorisme conditionnement c'est la construction sur le cerveau Pavlov, nait ensuite la psychanalyse avec la notion d'inconscient et notre ami Freud qui pose un démarche de science donc reconnue et enfin la psychologie humaniste qui reprend la thérapie et le développement personnel il n'y a pas de séparation pour eux. On trouve dans la psychologie le courant psychanalytique que la parole du patient qui se soigne lui même et la psychologie comportementale et corporelle qui met l'accent sur les émotions et la communication verbale ou non : la gestalt thérapie, bio énergie, sophrologie etc..

.Il existe 7 classement a la psychothérapie 1) l'hypnose 2)thérapie psychanalytique Freud Jung Winnicot, Klein, Lacan 3)thérapie psycho corporelle Reich bio energie4) thérapie existentielles Hussert Sartre  la phénoménologie 5) therapie comportementale et cognitive addiction phobies toutes les problématiques6)relaxation 7)thérapie de la communication Eric Berne systémique, PNL.  

Le choix de la thérapie et du thérapeute est en fonction de chacun et de ses capacités , plus sensibles (émotions, ressentis) ou plus tactiles (corporelles)ou orales (cérébrales).

travailler en thérapie holistique signifie prendre dans la globalité, ne pas sectoriser la problématique et il est utile d'utiliser d'autres outils comme l'énergétique, la naturopathie, la médecine chinoise, le massage, l'hypnose, la sophrologie etc....Toutes ses techniques se complètent et s'harmonisent entre elles.

                                                                      Qu'est-ce que la naturopathie

                         La naturopathie est une pratique de santé s’instaurant dans la thérapie holistique prenant soin de l’être dans sa multidimensionnalité.

Elle est comme du « sur-mesure » dans le soin et l’accompagnement de chacun privilégiant l’unique et le Tout.

Elle considère, avant tout, la globalité de l’être (et non une seule partie) avec un travail de fond pour permettre ainsi de promouvoir, d’entretenir, de soutenir, de prévenir, de sécuriser, de transmettre, d’éduquer, d’accompagner l’équilibre harmonieux de leur santé et du bien être.

 

Dans sa démarche, elle prend en compte ce qu’on appelle le terrain de chaque individu, avec les caractéristiques intrapersonnelles et uniques (la constitution, le tempérament) ainsi que les dimensions extérieures qui l’environnent et qui l’impactent (mode de vie, antécédents).

Si elle s’inscrit principalement dans une démarche de prévention, avec l’intérêt d’agir en amont de l’installation ou de l’aggravation de l’état de santé, elle se dispose aussi à accompagner en partant de là où en est la personne dans son histoire de vie et de santé.

 

                      La démarche en naturopathie se réalise au sein de consultations individuelles (comme un coaching personnalisé), d’une durée de 1 heure à 1 heure 30, où il est établi un « état des lieux du corps » via un questionnaire approfondi (appelé anamnèse).

Une écoute, une observation attentive et bienveillante permettent de relever 3 points d’études majeures :

  • la force vitale (niveau d’énergie indispensable à « l’autorééquilibrage »du corps appelé homéostasie),
  • la toxémie ( niveau de charge en toxines ) 
  • la recherche de la ou des causes initiale(s) des troubles fonctionnels, symptômes ou déséquilibres.

La naturopathie est fondée sur les principes d’hygiène de vie. Elle s’appuie, naturellement, sur des conseils pratiques et pédagogiques, sur des techniques thérapeutiques naturelles (phytothérapie, aromathérapie, élixirs floraux, massages de bien être, massages biodynamiques, pratiques psychocorporelles et énergétiques…).

 Elle couvre de multiples domaines tels que l’alimentation/nutrition, activité physique/oxygénation, fatigue /régénération/équilibre énergétique, sommeil /récupération, stress /équilibre émotionnel, mémorisation/ clarté cérébrale, connaissance de soi/développement personnel, dépendance/sevrage…

Elle peut ainsi interagir avec les diverses sphères du corps : la sphère digestive, respiratoire, circulatoire, urinaire, hormonale, cutanée, nerveuse, articulaire, musculaire, mentale, émotionnelle, énergétique…

La prise en charge naturopathique passe donc, nécessairement, par une relation humaine empathique, d’égal à égal, exempt de tout jugement jusqu’à atteindre un accord consensuel.

De là, il est possible d’établir le « plan d’actions et d’accompagnement » le plus opportun et le plus adapté à la personne.

Plusieurs consultations, espacées dans le temps, sont nécessaires pour respecter le rythme propre à chacun en termes de réparation, de régulation, de réponse du corps. Ce suivi permet d’instaurer une dynamique évolutive et favorable à « prendre soin de soi et de sa santé ».

  

                      Les actions de la naturopathie peuvent aussi s’exercer au sein de petits groupes, collectivités, salons ou structures diverses, par l’organisation d’ateliers pratiques ou d’informations dans les domaines de compétence de son objet. Elles se révèlent alors en lien avec des thérapies de santé et de bien-être, des activités corporelles douces, des pratiques culinaires, de la confection de produits d’hygiène, de cosmétiques naturels, de la pratique d’arts d’inspiration zen…

                      Chaque professionnel naturopathe se décline à travers son authenticité et ses propres « couleurs » aussi diverses qu’uniques… de par ses connaissances, ses expériences, ses pratiques, sa sensibilité, son empathie, sa neutralité, son humilité, ses qualités relationnelles d’écoute, d’’observation, de communication, de pédagogie, de bienveillance ….

 

                         L’accompagnement naturopathique s’adresse à tout public (enfants, adolescents, adultes, seniors, femmes enceintes, sportifs) présentant des troubles, des symptômes, des dysfonctionnements, des souffrances d’ordre corporelles physiques, physiologiques, émotionnelles, énergétiques.

Elle s’adresse aussi, tout simplement, à celles et ceux, désireux de maintenir leur équilibre santé et désireux de devenir « acteur » de leur santé en la « prenant, eux même, en main ».

               « La naturopathie ne remplace en aucun cas un avis médical.

Elle n’établit ni diagnostic, ni prescription médicamenteuse.

Elle engage chaque consultant, à ne modifier, ni interrompre, aucun traitement ou suivi médical sans l’accord préalable de leur médecin, afin d’épargner de tout risque d’aggraver leur état de santé et/ou de mettre en danger leur pronostic vital. »  

Elle aspire, au contraire, à la coopération, à la complémentarité, à l’intégration des forces et des compétences pluridisciplinaires de chaque acteur de santé, dans la seule et unique intention de promouvoir la santé et le confort de tout être humain, dans son entièreté et son intégrité (physique, physiologique, fonctionnelle, émotionnelle, énergétique).

Qu'est-ce que l'énergétique ?

Nous allons reprendre la définition de l'OMS:Concept de la santé selon une vision intégrale :
« La santé est un état de bienêtre physique, mental et social complet et pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité ». C’est une approche holistique c’est un équilibre harmonieux de la personne entre ses composantes, de même qu’avec son environnement et dans le sens large, l’univers dans son entier. Chez une personne en bonne santé, l’énergie circule librement, à tous les niveaux de son être, qu’il soit physique, mental, affectif ou spirituel. Il en résulte un sentiment de bien-être, de joie profonde et d’appartenance avec l’univers. Nous pouvons dire qu’une personne peut être en santé même si elle est atteinte d’une maladie ou infirmité, par exemple certaine démence ou maladie dégénérative ou la personne rayonne. La santé intégrale ne signifie pas parfait mais être en accord avec soi et le monde, sentir une joie profonde.
C’est un état d’équilibre entre soi et l’univers.
La maladie est perçue comme une conséquence d’un déséquilibre, d’une dysharmonie, il y a conflit entre intérieur et extérieur.
« Assieds-toi devant les faits comme un petit enfant et prépare-toi à abandonner toute idée préconçue, suis humblement la nature, peu importe ou ni a quel abysse elle te conduira, sinon tu n’apprendras rien » Thomas Henry Huxley
Toutes les méthodes énergétiques ou autres doivent être pratiquées dans un état d’esprit ouvert et humble. Il ne sert à rien de vouloir guérir car si guérir pour la personne n’est pas son souhait vous risquez de vous faire du mal. Nous devons humblement offrir nos services et que ce qui est bon pour la personne lui soit apportée. Les avancées en technologies nous prouvent aujourd’hui la véracité de ces méthodes et surtout leur réussite. Nous ne pouvons pas toujours expliquer mais n’est ce pas encore notre mental qui veut à tout prix garder le contrôle…….
Nous devons toutes les recherches a un biochimiste montréalais, Dr Bernard Grad dans le domaine de la guérison non conventionnelle. Aujourd’hui beaucoup de médecins se joint a lui et portent main forte aux nouvelles médecines.
Il a commencé ses recherches sur des souris et l’imposition des mains et s’est servi des appareils pour mettre en avant les bienfaits sur l’organisme.
De même qu’aujourd’hui nous avons la possibilité de voir que nos modes de comportement peuvent modifier notre génome, notre code génétique. Nous recevons a la naissance un code génétique de nos parents ce qui fait notre génome. Dedans il y a l’héritage mais en plus les blessures de chacun de nos parents c’est ce que nous appelons « mémoires ». Pour mettre en avant la modification, les chercheurs sont partis sur les addictions. Ils ont fait consommer de l’alcool a des souris. Avant, bien sûr, il avait fait une étude du génome. Au bout d’un temps lorsque la souris est devenue alcoolique ils ont refait l’analyse et se sont aperçu que le génome avait changé. Le plus troublant est que ce génome fut transmis aux descendants et que les petites souris étaient aussi dépendantes.
Ceci prouve qu’un patrimoine génétique peut être modifié, si on le souhaite et que rien n’est immuable.

Un thérapeute énergétique est un praticien capable de ressentir et de travailler avec cette dimension énergétique du corps dans le cadre d’un soin énergétique. Il peut être praticien de Reiki, bio-énergéticien ou encore magnétiseur. Dans tous les cas, ils interviennent pour rétablir et harmoniser les flux énergétiques dans le corps du patient. Cela a des bienfaits sur les plans physique, mental et spirituel de la personne. Il permet de traiter les causes profondes des maux et des maladies en libérant les blocages inconscients ou émotionnels. Pour donner une image, c’est un peu comme de l’eau chaude qui coule sur un bloc de glace. Ce bloc symbolise les blocages et l’eau chaude l’énergie qui coule via le thérapeute pour les dissoudre.

Dans le Reiki, on canalise cette énergie vitale qui nous entoure pour la restituer au demandeur du soin, au patient. Les conséquences sont multiples. On ressentira du bien-être, des sensations de chaleur ou des picotements. Mais surtout, on accédera à un état de détente profond, on se sentira apaisé et on retrouvera du dynamisme et de tonus pendant plusieurs jours après la séance. Enfin, un soin énergétique agissant sur différents plans, il peut, dans certains cas, entraîner des perceptions visuelles. On peut aussi prendre conscience de certaines choses qui nous préoccupent pour les appréhender différemment. 

Qu'est-ce que la médecine chinoise ?

La médecine chinoise propose une autre approche des maladies de l'être humain, différente de notre médecine occidentale. Cette science ancienne, de plus de 2500 ans, "est un système médical complet au même titre que notre médecine conventionnelle. Elle intègre une anatomie, une physiologie, une étiologie, une physiopathologie, différents outils diagnostiques et plusieurs thérapeutiques", définit Philippe Sionneau, praticien et enseignant de médecine chinoise. Cette connaissance du fonctionnement du corps humain permet de comprendre le mécanisme pathologique à l'origine de la maladie. Elle s'appuie sur une observation du vivant qui régit le monde et le corps humain : le yin et le yang complémentaires, les 5 mouvements (wu xing), les méridiens, et l'énergie ou force vitale (qi), qui naît de la confrontation du yin et du yang. L'énergie doit circuler de façon harmonieuse, et l'équilibre du yin et yang est indispensable pour être en bonne santé. Lors de son examen, le praticien ne s'attache pas à un symptôme, mais plutôt à l'ensemble des troubles observés ou décrits par le patient. Il individualise son approche pour traiter la personne selon sa constitution.

Qu'est-ce que la sophrologie hypnose ?

La différence entre l’hypnose et la sophrologie repose tout d’abord sur le travail de la conscience. Si la première est plutôt axée vers l’inconscient, la deuxième agit sur le conscient. Ainsi, vous disposerez d’une plus grande autonomie lors d’une séance de sophrologie.

Elle permet de se détendre et d’évacuer le stress grâce à une série d’exercices faciles. Son objectif est également d'apprendre à mieux se connaître afin de développer son potentiel.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, une séance d’hypnose thérapeutique ne ressemble en rien à un tour de magie. La méthode se pratique en position allongée ou assise et la personne ne perd jamais connaissance. Le psychiatre Milton Hyland Erickson a élaboré cette technique en l'appliquant à lui-même, au cours de nombreuses sessions d’autohypnose. Au cours de la séance, la voix du thérapeute guide la personne afin qu’elle puisse atteindre l’état de transe hypnotique ou état de conscience modifié, afin que son corps se situe entre veille et le sommeil.

 

Comment distinguer ces deux techniques ?

 

La relaxation constitue la clé de voûte des deux pratiques. Alors que l’hypnose est une méthode purement psychique, la sophrologie, elle, est une méthode qui allie dimension psychique et psychocorporelle. Deux caractéristiques qui composent cette pratique à part égales. La directrice de l'Institut de Formation à la Sophrologie, Catherine Aliotta, utilise les termes de respiration, de décontraction musculaire et de visualisations positives pour caractériser la sophrologie. 

Même si les deux pratiques offrent de travailler sur des problématiques personnelles comme la gestion du stress, les crises d'angoisse ou les troubles du sommeil, l’hypnose s’impose souvent comme une solution qui permet de soulager certains troubles “ancrés”, et de manière durable. La sophrologie, quant à elle, procure davantage un sentiment de bien-être temporaire. Toutefois, la méthode dépasse le cadre de la relaxation purement physique, car elle permet d’apprendre à gérer ses émotions.

En sophrologie, lors de l’état de conscience modifié, l’esprit ne fait plus la différence entre imaginaire et réalité. Grâce à la stimulation d’actions positives, la personne parvient à dépasser d’éventuels blocages ou sortir d’une position inconfortable.
A la différence de l'hypnose, que la personne pratique en binôme avec le thérapeute, les séances de sophrologie peuvent également être dispensées en groupe. 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à RESALIB

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.